STIG: La révolution à portée de pouce ?

STIG

Que signifie stig ?

Cela vient du mot stigmergie qui désigne « une forme d’intelligence collective auto-organisée où les projets sont conduits par les idées plutôt que par une personne ou un groupe » explique le site d’informations Mr Mondialisation.

Qu’est ce que c’est ?

Stig est une application qui souhaite réinventer la démocratie. Que ce soit à travers des pétitions ou des organisations de grands rassemblements, internet a su montrer ces dernières années qu’il était un outil puissant de débat et d’organisation de la vie citoyenne. L’agora numérique est la tendance du moment, notamment pour favoriser la circulation des arguments et des idées. En s’appuyant sur un débat, les décisions publiques sont alors à la fois plus efficaces et plus légitimes. En encourageant la collaboration entre gouvernements et citoyens, c’est la démocratie qui est renforcée.

L’objectif principal pour  Jérémie Paret et Germain Lecourtois, les jeunes créateurs de cette application, est de pouvoir visionner collectivement et en temps réel la volonté générale autant à l’échelle nationale que localement. Cette application est récente (Février 2016) et elle est disponible en version bêta ici.

Comment ça marche? 

Stig est une application mobile gratuite de démocratie participative locale et nationale disponible sur ordinateur, tablette et mobile. L’application rassemble les idées de chacun et met en lumière les plus plébiscitées par les citoyens. Le principe est simple, à travers un outil numérique, Stig offre aux citoyens le pouvoir de proposer une idée, voter pour ou contre les autres propositions et les améliorer. Ainsi, l’application replace les citoyens au coeur du débat politique en créant la première vision en temps réel de la volonté générale et aide les élus nationaux et locaux dans leurs actions. Pour comparer et classer facilement les propositions citoyennes, chaque idée se voit attribuer un score – le Stig Score. Ce score permet de comparer les idées facilement et de les classer: des plus populaires, à celles qui divisent jusqu’aux plus sujettes à débat. Dans les classements, le nom de l’auteur d’une proposition n’est pas affiché pour empêcher son influence et garantir une démocratie optimale.

Chaque utilisateur peut proposer une idée. Les autres utilisateurs voteront ensuite pour ou contre cette idée.

12988018_10208526621110556_405900453_n

Ce réseau social  propose aux individus d’exprimer leurs idées sur des sujets variés et d’en faire sortir la volonté générale. Les créateurs de cette application sont partis du constat que les Français aimeraient que les idées politiques viennent directement des citoyens. Mais détrompez-vous, Stig n’a pas l’ambition de remplacer le mode institutionnel de la démocratie représentative. Cette plateforme a, avant tout, pour but de servir de support à nos gouvernants lors de prise de décisions.

Pourquoi c’est top ?

Cette initiative permet de mettre en évidence les idées des citoyens et peut permettre aux élus de voir quels sont les sujets qui les intéressent. Voilà un excellent procédé pour recentrer les décisions politiques sur des sujets qui émanent des principaux intéressés. Stig permet de faire émerger de nouvelles problématiques, de voter, de co-construire les lois et de faciliter les échanges.

12968546_10208520857366466_1804539422_n

Le + : les utilisateurs peuvent commenter les propositions, permettant ainsi la création d’un dialogue entre citoyens.

12939683_10208520857406467_903884944_n

De plus, Stig, par son format d’application, est accessible à tout les détenteurs de smartphone, ordinateur ou tablette. Ce mode est assez ludique ce qui peut donner un regain d’intérêt pour la vie citoyenne et pour la politique. Néanmoins cette « démocratie 2.0  » pose question. En effet si l’application suppose la possession d’un smartphone, ce n’est pas le cas de l’ensemble de la population française. De ce fait,  une partie des citoyens n’est pas sondée. Par ailleurs il est juste de se demander si ce système ne serait pas perfectible. En effet que se passerait-il si les choix de nombreux individus s’orientaient vers des propositions en faveur du rétablissement de la peine de mort ? Faut-il au contraire relativiser ces craintes liées aux effets de groupes ?

Il parait important que ce type d’application soit encadrée par des conventions collectives fondamentales comme les Droits de l’Homme et plus généralement le respect des lois collectives.

Avant d’ajouter une proposition, l’application prévient que la proposition « doit relever de la compétence de l’institution visée (Etat, collectivité…) », « doit être réaliste (notamment financièrement) » et doit « respecter la constitution en vigueur ».

D’autres initiatives similaires fleurissent autour du monde, comme cette application crée aux Etats-Unis  ainsi que l’application Direct Citoyen qui permet à l’UMP de consulter ses militants ou encore Fluicity qui veut renouer le dialogue entre les citoyens et le maire.

Les outils sont là, aux citoyens et responsables politiques de s’en emparer!

Stig appli

Sources:

Pour aller plus loin:

Publicités

Une réflexion sur “STIG: La révolution à portée de pouce ?

  1. Sujet intéressant.
    Décrire avec précision l’application, se méfier des raccourcis naïfs (« démocratie universelle ») et questionner les présupposés d’un tel projet.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s