Internet et le corps des femmes

Tout le monde s’accorde à dire qu’Internet est un espace public, social de liberté et de partage. Or, on voit aussi qu’il est souvent le théâtre de débats qui mettent en valeur les discriminations et inégalités persistantes. La polémique engendrée à la suite du « naked selfie » de Kim Kardashian permet de fait un constat sur la situation féminine sur internet : la femme n’est pas maîtresse de son corps et encore moins de sa représentation. Sur Internet, comme dans la réalité, la femme est soumise à de nombreuses menaces, allant de l’insulte sexiste au revenge porn. Cependant, Internet permettant de prendre la parole, on voit qu’il est aussi utilisé par les femmes comme moyen d’émancipation, de contestation et d’affirmation de leur identité en tant que femme mais également en tant que professionnel dans leur domaine. Internet n’est plus un monopole masculin et cet article tentera de montrer qu’il n’est pas seulement le lieu d’une représentation sexuelle du corps féminin mais aussi un moyen de prendre le contrôle.

L’impact de la pornographie

Dans le reportage À quoi rêvent les jeunes filles ?, Ovidie établie un lien entre la pornographie et le rapport que le jeunes filles d’aujourd’hui (les natives numériques) entretiennent avec leur corps. Elle dit :  » en six ans l’humanité a regardé l’équivalent de 1,2 millions d’années de vidéos pornographiques et a visité 93 milliards de pages sur les plateformes gratuites ». La surabondance d’images sexuelles dans l’espace public circonscrit la représentation de la femme à un objet sexuel destiné au plaisir masculin, ce qui induit chez les jeunes filles de la génération Y une « sexualité 2.0 » .

Le  reportage s’appuie sur de nombreux témoignages dont ceux de jeunes filles qui, à différents niveaux permettent de comprendre les enjeux d’être une fille pendant notre période et ce que ça implique également sur internet. La notion du sentiment d’impunité qui existe grâce à l’anonymat d’Internet cristallise les menaces auxquelles toutes les femmes sont soumises (revenge porn , harcèlement en ligne)

Ce qu’il semble important de retenir c’est que les nouvelles technologies induisent de nouvelles pratiques et poussent à des comportements nouvellement normés sous la forme d’injonctions ce qui pousse ainsi les filles à agir de telle ou telle manière (capitalisation du physique comme moyen de puissance à travers de nombreux profils sur les réseaux sociaux).

Quand les femmes prennent le contrepied d’Internet

Le maquillage  est traditionnellement présenté comme un outil d’asservissement (relevant d’une injonction à la beauté) des femmes dont le but est d’attirer le regard masculin. En l’occurrence, le maquillage fait office d’une réappropriation, d’une passion qui n’a de but que le plaisir de celle qui le porte et lui parmet de s’exprimer. Dans la vidéo « Unattaintable Women » Jordan Hanz une maquilleuse met en scène sur son corps les injustices et discriminations que les femmes doivent subir dans la société patriarcale. Grâce à de couches de maquillage graduelles, des mots tels que « slut », « bitch, « dirty » apparaissent sur son corps – des termes qui renvoient à la dépréciation sexiste, les insultes  auxquelles toutes les femmes sont soumises si on juge que leur comportement n’est pas adéquat. A la fin de la vidéo, le message se veut féministe et libertaire prônant l’acceptation de son corps et une volonté de rompre avec cet asservissement.

Toujours sur cette logique de contestation des standards, on peut aussi citer la campagne « DropThePlus » initié par le mannequin australien Stefania Ferrario qui prône une  représentations des mannequins non standardisée avec plus de diversité sur les corps dans le monde de la mode.

Ainsi, sur internet, le corps des femmes est instrumentalisé et surtout vu par le prisme sexuel (avec une pornographie omniprésente), cependant la cause féministe avance et Internet est un terreau fertile pour mettre en avant les revendications de chacune à tous les niveaux.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s