Youtube: nouvelle aire de connaissance ?

On ne présente plus Youtube. Ce site qui fêtait ses dix ans il y a près d’un an, est aujourd’hui l’un des plus visité au monde et rassemble plus d’un milliard d’utilisateurs depuis 2013.

                Parmi la multitude de contenu multimédia disponible et le milliard d’utilisateurs existants, une catégorie s’est particulièrement développée ces derniers temps: les « youtubeurs ». En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser au prime abord, tout utilisateur (même actif!) de Youtube n’est pas un « youtubeur ».

On pourrait distinguer trois sortes d’utilisateurs de youtube :

  1. les utilisateurs passif, qui se contentent de regarder le contenu.
  2. les utilisateurs actifs, qui upload du contenu sur youtube.
  3. les youtubeurs, qui upload un contenu qui leur appartient, qu’ils ont créés et dont Youtube est en quelque sorte le lieu de travail (même si l’activité peut être tout à fait amateur). Par exemple, un musicien qui poste ses compositions sur youtube ne sera ordinairement pas appelé « youtubeur ». La caractéristique du youtubeur est qu’il produit son travail pour une communauté avant tout présente sur youtube (ce qui n’est pas le cas pour la plupart des musiciens, pour en finir avec cet exemple).

Si certains youtubeurs (une majorité) se plaisent à divertir leur communauté d’abonnés en les faisant rire, d’autres ont choisis de mettre leurs capacités au service d’une cause plus sérieuse (sans forcément perdre leur humour pour autant). Ainsi, un grand nombre de chaînes sur youtube proposent aujourd’hui des vidéos de vulgarisation, voire parfois des cours entiers, sur des sujets aussi variés qu’il existe de youtubeurs: histoire, physique, littérature… mais aussi des sujets plus extravagants, comme les lieux insolites, ou encore les cultures populaires, jeux vidéos, cinéma…

  • Une nouvelle approche de la vulgarisation, voire de l’éducation ?

Il est vrai que la vulgarisation existe depuis bien avant l’existence de youtube et même d’internet.Mais en plus d’offrir la possibilité d’avoir accès un public plus large que les processus d’éducation traditionnel, cet outil permet trois choses qui ne pouvaient exister auparavant:

  1. Tout d’abord, Youtube à l’avantage (en comparaison avec une bibliothèque) de pouvoir être disponible chez soi,  voire n’importe où grâce aux smartphone, à partir du moment où l’on possède un accès internet bien évidemmen. De plus, Youtube est gratuit, disponible à tout moment et, à moins qu’elle soit supprimé, une vidéo peut être mise de côté pour être regardé le lendemain… ou même l’année d’après.
  2. De plus, Youtube offre la possibilité à ces youtubeurs de converser avec leurs abonnés, grâce aux commentaires laissés sur chacune des vidéos, la communauté peut alors participer à l’amélioration des vidéos, poser des questions et proposer des sujets à traiter dans le futur. Un réel lien peut se créer entre le youtubeur et ses abonnés, en élargissant ou approfondissant le débat, la chaîne peut se développer, mais aussi au youtubeur de s’améliorer et parfois même de se corriger.
  3. Enfin, Youtube offre tout simplement la possibilité de choisir celui que l’on souhaite écouter, de choisir ce que l’on souhaite apprendre ou regarder et de l’évaluer à l’aide de commentaires ou de « pouces », c’est à dire de points négatifs ou positifs.
  • Les bonnes adresses :

Voici quelques chaînes qui connaissent actuellement un grand succès.

Pour tout ce qui concerne la science, et en plus particulier la physique, la chaîne de E-penser, gérée par Bruce Benamran, comblera les curieux :

photo
Retrouvez la chaîne en cliquant ici

Une autre chaîne, fameuse auprès des amateurs de cinéma n’est autre que la chaîne de Karim Debbache, chroniqueur sur jeuxvidéo.com, qui s’est lancé dans la critique de films ayant la particularité de lier cinéma et jeux vidéo:

C’est ici !

Enfin, Nota Bene, chaîne youtube consacrée à l’Histoire, nous fait découvrir notre passé de façon ludique. Son auteur soutient dans une interwiew vouloir

« partager de façon citoyenne et responsable une information au plus grand nombre »

Cliquez ici pour retrouver toutes ses vidéos !

Ces chaînes ont toutes connu un grand succès malgré leur lancement relativement récent. Et le nombre de chaînes culturelles semble encore augmenter en satisfaisant un public toujours plus large. Alors qu’en dire, ces chaînes sont elles comme certains le pense, une nouvelle approche de l’éducation, plus « citoyenne » que d’autres modèles, plus démocratique. Karim Debbache, dans l’une de ses dernières vidéos, nous faire part d’une réflexion sur son travail. Il soulève, à raison, le fait que de nombreuses personnes voient youtube non comme un aboutissement, mais comme un passage, un moyen de se lancer avant d’aller vers une carrière estimée plus sérieuse aux yeux du monde. Pourtant, youtube à comme on l’a vu la particularité d’offrir des possibilités inédites, et fortement intéressantes pour apprendre, créer, dialoguer… Ainsi, même s’il l’on connait le caractère éphémère de la plupart des sites internet, on peut se demander si youtube n’est pas en train de modifier, si ce n’est pas déjà fait, nos modes d’apprentissages, nos habitudes, que ce soit pour ceux qui créent et veulent partager leurs connaissances avec cet outil ouvert à tous, ou que ce soit les abonnés et autres visionneurs de vidéos qui profitent et participent au processus.

  • Et ça paye !

Enfin, pour conclure sur une touche plus capitaliste, on pourra remarquer que Youtube offre la possibilité de monnayer ses vidéos, et que cela paye! En effet, grâce aux publicités et autres placements de produits, les youtubeurs ont la possibilité de rémunérer leur travail en fonction de leur popularité. Sans pour autant gagner de grandes fortunes (certains youtubeurs, comme Dirty Biology ont même été contraint de quitter la France pour avoir un niveau de vie décent), les youtubeurs peuvent donc vivre de leur travail, qui reste finalement essentiellement une passion.

Heol Sicard

Sources :

http://www.webrankinfo.com/dossiers/youtube/chiffres-statistiques

https://www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=interwiew%20nota%20bene
https://www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=interview+karim+debbache

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s